ce qui nous lit samantha bailly

Quatrième de couverture

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler… et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie « normale », celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.

Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphael, chasseur de tête et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens…

 

Mon avis

Ce bouquin a été une bonne lecture. Ce que j’ai le plus apprécié dans cette histoire est la mise au second plan de la romance. Pourtant une grande adepte de ce genre, ce livre m’a conquise par cette mise au second plan. L’intrigue est basée sur le personnage d’Alice et sa situation. Rien d’autre et ce qui est plaisant !

C’est un livre sur la découverte de soi. Mais attention, il n’est en rien à intégrer dans la case des livres sur le développement personnel. Non. Ce bouquin est un roman.

Je me souviens l’avoir vu dans mes recommandations sur Amazon et la couverture m’avait intrigué. Après avoir lu le résumé, je devais savoir de quoi il en retourner. J’ai passé un agréable moment de lecture.

Ce livre existe en format de poche afin de le transporter partout, et bien qu’il soit court, l’auteur nous prend dans cette histoire dès la première phrase. Elle porte l’intrigue jusqu’au dernier chapitre. Dès que je devais stopper ma lecture, je n’avais qu’une envie, c’était de connaitre la suite. Je voulais savoir si Alice résoudrait son problème.

Nous partageons l’évolution d’Alice après la perte d’un être cher et l’apparition de ce don étrange. Comme le dit la quatrième de couverture, elle peut voir les liens entre les individus grâce à des fils lumineux. Cette intrigue m’a tout de suite emballée. Il est rare de lire sur pareil évènements et honnêtement, Samantha Bailly mène son histoire d’une main de maitre. Au travers de flash-back, l’autrice nous montre toute l’évolution de son personnage.

Si pour certains d’entre vous, les changements d’époque via les flash-back perturbe votre lecture, pour ma part, j’ai trouvé ses changements important. Ils nous donnent des réponses sur l’intrigue, sur la vie d’Alice avant son don. De plus, cela permet au rythme d’avoir une certaine cadence, qui fait que la lenteur n’est pas une part du récit. Je n’ai trouvé aucun passage à vide dans ce livre. Tout était à sa place, juste.

L’auteur nous amène à remettre en question notre propre existence, vie. On se remet en question tout en lisant ce livre. Tout ceci alors qu’on s’interroge sur la raison pour laquelle Alice a obtenu ce don. D’ailleurs, la question principale de ce roman est : est-ce un don ou un fardeau ?

Alice est un personnage qui a été construit brillamment. Il est en 3 dimensions avec une véritable profondeur, un passé, un présent. Son caractère bien marqué nous permet de s’identifier rapidement. En d’autre terme, c’est le genre de personnage qui vous marque. Raphael en revanche m’a donné des mots de tête. Je cherchais constamment à le comprendre, chercher ces motivations. Je suis restée sans réponse d’ailleurs, mais cela n’est pas un point négatif pour ma part. Il est un personnage essentiel de l’intrigue, et dans l’évolution d’Alice. A la fois romantique et détestable, j’avoue avoir voulu lui donner une bonne paire de claque de temps à autre.

De toute façon, les personnages de ce roman sont tous bien construits. Chacune de leur réplique ne nécessitait pas de préciser qui la disait, puisque rien que les mots choisis nous permettait d’identifier l’interlocuteur.

Alice est un personnage à part entièrement qui n’est pas définit par une histoire d’amour. Bien au contraire, elle s’épanouie sans. C’est la raison pour laquelle j’ai autant apprécié ce bouquin. Pourtant attirée par les romances, je ne voyais pas ce roman s’inscrire dans ce genre de littérature, et j’ai eu la satisfaction d’avoir raison. Ma joie n’en fut que plus grande !

J’ai adoré le style de l’auteur, cette simplicité, cette fluidité mais surtout le choix des mots. Elle était dans la justesse jusqu’à la dernière ligne. Ce livre a résonné en moi, comme aucun livre avant. Je me suis identifiée à Alice. Le style m’a transporté et l’utilisation du « je » rapproche d’autant plus du personnage.

Ce livre est également une jolie métaphore. Lorsque je suis arrivée à la dernière ligne, je me suis rendue compte que ce roman pouvait être compris deux façons. La première étant la textuelle. Les faits sont les faits. On s’en tient à l’histoire racontée très bien. Pour la deuxième en revanche, il faut creuser plus profond. En effet, l’auteur aborde le deuil d’une manière déguisée. L’évolution d’Alice vis-à-vis de son don, sont en réalité les étapes du deuil. Alice se coupe du monde en créant un alter égo, puis à mesure qu’elle s’ouvre un peu plus au monde, elle retrouve sa joie, ses repères, sa vie. Cette belle métaphore m’a frappé sur la dernière phrase du livre. J’ai donc fermé ce bouquin avec non pas une, mais deux histoires lues.

 

Je vous recommande ce livre. Tout d’abord pour la mise en second plan de la relation « amoureuse », mais surtout pour le message derrière ce roman. La découverte, l’évolution des personnages, et le style est à lire absolument. Ce livre a frôlé la marche des coups de cœur.

En cas de coups dur, d’épreuve, la traversée ne se fait pas seule en se coupant du monde, mais c’est bin un travail que l’on doit faire soi-même. Ce roman a une morale qui m’a touché, j’ai aimé lire à travers les lignes et apprendre en même temps qu’Alice. Je l’ai lu en une seule semaine.

 

Ligne favorite

« Avec toute ma lumière. »

Je sais que cela est évasif, mais vous comprendrez en lisant le livre. Si vous êtes curieux, cliquez sur ce lien :

http://amzn.to/2zIhZll

 

Bon lecture ou session d’écriture ! Bye !

Suis moi et abonnes toi
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial