Of fire and stars chronique

OF FIRE AND STARS

AUDREY COULTHURST

 

Ce livre est un réel conte de fée. Bien que l’anglais soutenu m’obligeait parfois à avoir recours à un dictionnaire afin de comprendre le sens de la phrase, l’histoire m’a tellement accroché, que cet obstacle n’en était pas réellement un. Vous l’aurez compris de par le titre et ma phrase précédente, ce livre est en anglais.

Of Fire and Stars est l’histoire de Dennaleia promise à un prince d’un autre royaume dans le but de former une alliance. Seulement, elle n’est pas une simple princesse, elle possède une affinité. Cette dernière lui permet de maitriser le feu. Une fois à Mynaria, elle devra cacher ses pouvoirs, ces derniers étant mal perçus. Promise au prince, elle doit alors suivre des cours d’équitation instruit par Princesse Amarandine au tempérament de feu et ne respectant pas le protocole. Après un assassinat, les deux jeunes femmes s’unissent pour protéger le royaume et comprendre ce qu’il peut bien se tramer derrière ses évènements magiques. Une guerre risque d’éclater entre deux royaumes, une affinité doit rester cacher et un amour impossible nait. Voilà ce qu’il nous attendait dans ce livre.

Je ne regrette pas de l’avoir lu. Je l’ai terminé hier, et j’ai l’impression d’être encore dans l’histoire. Si j’avais pu le lire d’une traite, sans coupure, je l’aurais fait. Entre le complot, l’amour entre les deux princesses qui se développent au fil des pages, jamais l’auteur ne laisse de vide dans notre lecture. Chaque page nous apprend quelque chose sur les personnages, l’intrigue ou leur affection grandissante.

Pourtant pas une grande fan du genre fantastique, ce bouquin fait bien la part des deux. Un savant mélange entre romance et fantastique qui a su me séduire. La couverture est d’une beauté sans pareille, et l’écriture agréable. Comme je l’ai souligné plus tôt, l’histoire se passant dans un univers chevaleresque, certains termes étaient d’un anglais soutenu ou technique ce qu’il m’obligeait à rechercher leur traduction, mais honnêtement mon envie de connaître la suite m’a fait passer outre.

Les personnages principaux Dennaleia et Amarandine sont parfaitement développés. Chaque chapitre est du point de vue d’une des deux princesses, ce qui rend une lecture complète et détaillée de leurs sentiments, observation et aventure. J’ai vraiment apprécié ce changement régulier entre les points de vue. J’avais l’impression de pouvoir m’identifier à chacune des deux héroïnes. Autant vous dire que je suis plus comme Amarandine que Denna, si vous lisez ce livre, vous comprendrez pourquoi. Je me suis attachée à ces personnages, leur caractère mais surtout leur différence. Car bien qu’elles soient toutes les deux les héroïnes de cette histoire, les deux princesses sont à l’opposé l’une de l’autre.

En effet, Dennaleia a toujours été élevé dans le but d’être mariée au prince de Mynaria, et respecte scrupuleusement le protocole. Amarandine au contraire, ne supporte plus la vie de palais et ne souhaite pas faire partie du Conseil de son royaume. Son père et son frère l’écartant de la vie politique, elle a trouvé refuge auprès des chevaux. Jamais en robe, elle arbore fièrement sa tenue de cavalière dans la cour, au diable le protocole.

Malgré ces différences, les héroïnes ont plus en commun qu’elles pouvaient soupçonner. C’est d’ailleurs ce qui m’a plu au fil des lignes. Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer avec ce bouquin. L’intrigue du complot est parfaitement menée, nous tenant en alerte jusqu’à la fin. J’ai d’ailleurs été surprise d’apprendre qui était à la tête de tous ses assassinats. Je ne l’aurais pas soupçonné une seule seconde ! Bref, je ne vais pas vous spoiler non plus. D’autre part, la romance s’installe lentement mais naturellement entre Denna et Mare, ce qui rend l’histoire entre plus agréable.

La magie, bien qu’une part de Denna, n’occulte pas l’intrigue en elle-même, ni l’histoire d’amour. J’avais peur que ce soit le cas en lisant le résumé, mais j’ai été plus que ravie de voir que cela ne fut pas le cas. Soyons clair, la magie est au centre de l’intrigue dans un sens, mais elle ne résout pas tout, et n’est pas la solution, ni proéminente dans le caractère de Dennaleia. Elle ne s’en sert pas à tout bout de champ pour résoudre un problème, et j’ai d’ailleurs particulièrement apprécié le fait que la magie soit bannie. Je ne souhaitais pas lire un Once Upon A Time ou Vampire Diaries 2 où la magie est la solution à tous les problèmes. Non merci. Si vous êtes comme moi, alors vous serez ravie d’apprendre que dans ce livre, cela n’est pas le cas !

Le style de l’auteur est donc très agréable, et je la remercie de nous avoir offert un pareil conte de fée. Oui, je l’ai vécu comme tel. Cette histoire aurait pu être un conte de fée, elle le méritait amplement. C’était comme si j’avais fait vécu cette aventure avec les héroïnes, évoluer dans cet univers chevaleresque. Je n’ai pas été déçu de mon voyage. La fin m’a donné des frissons, m’a fit retenir mon souffle.

Si vous avez l’occasion, l’envie, la chance de lire ce livre, faite le. Vous ne le regretterez pas, je vous le jure ! Le livre possède une couverture rigide typique des bouquins anglophones. C’est d’ailleurs mon premier de la sorte, et j’aime cette rigidité. Procurez-vous Of Fire and Stars si vous aimez le fantastique et la romance, un soupçon de magie et le monde chevaleresque. Ce livre est le Feu et les Etoiles, son titre si bien choisi.

Acheter le livre :

http://amzn.to/2m0Dk3M

 

PASSAGE PREFERE

« Denna, the truth is that I wish it were me, and not Thandi, who you were slated to marry. I’d suffer the crown if it meant a life with you. »

« Denna, la vérité est que je souhaiterai que ce soit moi, et non Thandi, à qui tu sois promise. Je supporterai la couronne si cela signifiait vivre avec toi. »

Page 277

 

Vous avez lu ce livre ? Souhaitez partager votre avis ? Laissez un commentaire ! Vous pouvez également me dire si vous allez le lire bientôt ou si vous l’avez commandé ! Je serais ravie de le savoir ! Si vous avez aimé cet article, un petit pouce bleu pour le dire, partagez le pour faire connaître ce livre grâce au bouton en bas de ce dernier !

Le fantastique et la romance sont un genre que vous appréciez ? Je vous donne mon avis sur Il était une fois la Reine et la voleuse de Kyrian Malone et Jamie Leigh sur cet article: lesmotsdelaurie.fr/reine-voleuse/

Bye !

Suis moi et abonnes toi

One Reply to “Of Fire and Stars”

  1. Critique comme toujours constructive et intéressante qui donne envie de lire cette histoire ou tout du moins ME donne envie de la lire.

    Je ne peux comparer avec le reste du livre mais j’aime beaucoup la phrase que tu as choisie de citer comme « passage préféré » ; mon côté fleur bleue dégoulinant et horripilant fond littéralement devant ce genre de phrase…
    Sans compter, le fait qu’il semblerait que la fin concernant l’auteur de ce complot dont tu nous parles semble surprenante. Ça aussi j’aime assez dans les histoires, parce que les côtés téléphonés merci mais non merci. Alors après est-ce vraiment surprenant ou n’es tu tout simplement pas une bonne Sherlock Holmes/Colombo… :oP

    Tu parles à un moment du fait que chaque chapitre varie d’un point de vue à l’autre entre les deux héroïnes. Ça me fait penser à une autre histoire où la même technique est utilisée, ce que j’avais apprécié. En effet, rien de tel pour réaliser toute la dimension des ressentis et appréhensions des personnages dans chaque situations au fur et à mesure de l’avancé de l’histoire.

    Par contre Miss Laurie, il va falloir qu’on parle parce que ça ne va pas du tout, du tout, du tout, du tout, du tout et du tout. Est-ce que j’ai dit « du tout », parce que du tout !!!
    C’est très bien de parler de tes lectures, de nous faire des petits comptes-rendus, critiques de celles ci et tout pour nous inciter à les lire, CEPENDANT, pour ma part, concernant moi-même et ma personne de moi, tout ça ne sert à rien à part être frustrant, atrocement frustrant. C’est comme montrer à un affamé un bon petit plat, lui mettre l’eau à la bouche et lui dire que finalement non il n’y aura pas droit. Espèce de Sadique !!!
    Je dirais bien : « stp la prochaine critique tu nous la fais pour un livre en français » mais pour autant que je sache d’une vidéo que tu as postée, dans ta pile à livre il y a la suite de The loudest silence, donc je vais encore être bonne pour me taper la tête contre le mur jusqu’au traumatisme crânien pour ne plus me rendre compte de ma frustration… Adieu…
    …ou pas, parce que ça fait mal quand même, le mur étant plus dur que ma tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial