Lena Clarke

Lena Clarke vient de sortir un nouveau roman. Cette auteure multiplie les succès avec des romances hors du commun. On peut même la qualifier de référence en la matière. Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir lui poser quelques questions sur « Par-delà les Mondes » ainsi que sur ses futurs projets.

Par-delà les mondes est la suite de Par-delà les astres, était-ce prévu ?

Non. Quand j’ai écrit Par-delà les astres, il s’agissait simplement d’une nouvelle. Je voulais me prouver que je pouvais finir un roman, et c’est seulement ensuite, quand l’histoire a été publiée que j’ai commencé à songer à une suite. J’ai vu que beaucoup de monde aimait Sierra, or comme c’était également mon cas, ça m’a donné envie d’écrire cette suite.

Tamsyn est le personnage que l’on suit dans ce roman, pourquoi ne pas avoir choisi Sierra ?

Tout simplement pour conserver son côté mystérieux. De plus, et dans la mesure où je souhaitais écrire un roman qui pouvait se lire sans nécessairement avoir lu Par-delà les astres auparavant, il était plus facile d’écrire l’histoire du point de vue de Tamsyn. Comme elle ne connait pas non plus grand chose au monde qui l’entoure, cela a permis d’expliquer beaucoup de choses sans que ça paraisse forcé. Et puis, pour mettre en valeur Sierra, mieux valait qu’elle ne soit pas l’héroïne. La découvrir depuis les yeux de quelqu’un à qui elle plaît permet de mettre l’accent sur ses qualités, et à moi de pouvoir m’emballer sur ses descriptions ah ah.

Par-delà les mondes se déroule quelques années après ton premier opus, était-ce une nécessité ou un choix d’écriture ?

Une nécessité. Il fallait que durant ce tome Leela ait pris de l’assurance, et que sa relation avec Rajaya se soit consolidée.

Nous retrouvons Leela et Rajaya dans cette histoire. Pourquoi ne pas avoir continué leur aventure au lieu de choisir d’autres personnages ?

Parce que je préfère écrire les débuts de relation ? ah ah. Non allez, sérieusement, il n’aurait pas été intéressant à mon sens d’écrire un tome 2 les concernant. Je n’avais pas d’idée particulière, et je suis tout sauf partisane d’écrire quelque chose juste pour rallonger. Je pense que si j’avais tenté d’écrire à nouveau sur elles, je me serais ennuyée et par extension les lecteurs auraient été ennuyés. Du coup, j’ai préféré épargner tout le monde !

Sierra est mon personnage coup de cœur, et ce depuis « Par-delà les astres ». Comment l’as-tu créé ?

A la base, Sierra ne devait avoir un rôle que très secondaire. Elle devait apparaître dans seulement deux ou trois scènes, et surtout paraître très antipathique. Mais comme je ne prévois rien d’avance, il s’est trouvé que finalement elle a pris plus d’ampleur. Tellement d’ampleur que pendant un bref moment j’ai même hésité à écrire un triangle amoureux entre Rajaya-Leela-Sierra. Mais heureusement, j’ai su faire la part des choses entre le bien de l’histoire, et mes propres désirs de la caser avec quelqu’un !

Du coup, je dirais qu’en réalité elle s’est un peu créée toute seule. De base, elle a toujours été dure et froide, quant au reste, il s’est imposé de lui-même au cours de l’écriture.

Oh donc c’est un personnage issu de ton processus d’écriture alors.

Oui voilà.

Peut-on s’attendre à un troisième opus dans cet univers ?

La question qui tue ! En théorie non, il n’y aura pas de troisième tome. J’ai bien quelques idées concernant d’autres personnages, mais je ne pense pas me lancer. Même si les romans sont classés en romance, il s’agit tout de même de science fiction, et ce n’est pas mon domaine de prédilection. J’aime assez m’essayer à divers genres, mais après avoir écrit deux tomes, je pense laisser la science fiction aux autres.

Cela est ton deuxième roman dans la science-fiction, est-ce ton genre de prédilection ?

Eh bien justement comme je viens de le dire, pas du tout ! ( à croire que je suis devin, j’arrive à prévoir les questions maintenant ah ah ). Il s’agissait vraiment d’un essai. Je voulais me prouver que je pouvais le faire, et maintenant que c’est fait, j’aimerais explorer d’autres genres.

Quels sont tes autres projets ? Peux-tu en dévoiler un peu ou est-ce un secret ?

Bonne question, j’ignore ce que j’ai le droit de dire ou non. Ce qui est sûr c’est que j’ai déjà signé plusieurs autres romans. Les deux prochains romans seront de la romance contemporaine. J’ai également de la romance fantastique à venir, et plein d’autres surprises.

Si tu devais décrire Par-delà les mondes en trois mots, quels seraient-ils ?

Découverte – Passion – Courage

La romance entre Tamsyn et Sierra se développe beaucoup plus lentement que celle du premier volet. Était-ce par choix ou c’est l’histoire qui l’a voulu comme cela ?

Par choix, car je n’allais quand même pas écrire deux fois la même chose. De plus, oui, il aurait été étrange que ça aille aussi vite que dans le premier tome. Compte tenu de l’histoire, et des caractères des héroïnes, ça aurait été peu crédible.

Où vois-tu Tamsyn et Sierra dans six cents ans ?

En train de voyager sur diverses planètes. Ce qui est sûr c’est qu’elles seront toujours ensemble, et je les imagine parfaitement mère d’une  » adorable  » petite fille. Aussi sérieuse et cool que Sierra, et aussi mignonne que Tamsyn.  En somme, une parfaite petite héroïne si dans dix ans, je décide de retrouver le monde de la science fiction ah ah. 

Qu’est-ce qui t’a poussé à écrire ? As-tu un mentor ? Un auteur que tu idéalises ?

Je n’ai pas vraiment de mentor, mais puisque mon tout premier récit était une fanfiction sur Harry Potter, je dirais que par extension sans JK Rowling, je n’aurais probablement jamais commencé à écrire. Je suis vraiment très admirative de tout l’univers qu’elle a su créer. Sinon, de manière générale, j’ai toujours eu beaucoup d’imagination. Depuis toute petite, j’ai tendance à inventer des histoires dans ma tête. La seule différence entre maintenant et avant, c’est que je prends le temps de les écrire,

Une dernière petite question pour toi, as-tu d’autres projets à paraitre ?

Comme je l’ai dit auparavant, oui. J’ai plusieurs romans déjà sous contrat, donc cette année et la prochaine seront bien remplies ^^.

Pour notre plus grand bonheur !

Sinon, n’oubliez pas de commenter votre lecture sur les sites des maisons d’édition ainsi que les plateformes de ventes !


Acheter Par-delà les mondes
Par-delà les Mondes
Lire la chronique de Par-delà les mondes

Dès les premiers mots de cette nouvelle histoire, j’ai été happé ! Que dis-je ? Happé n’est pas le mot adéquat à la sensation qui m’a envahi. J’ai été subjugué ! L’ambiance dans laquelle nous porte Lena dès le départ est intrigante. Je n’ai pas pu me détacher du livre jusqu’à ce que je sorte de ce laboratoire ! Je flippe, panique, me cache sous mon cousin en espérant que la pauvre Tamsyn sorte de cet enfer. Oui, oui, je suis une trouillarde. J’assume ! Même si la peur m’habite, je continue ma lecture, car il faut le dire, le personnage principal qu’est la Neklonis est un véritable aimant. À elle seule, elle vous attire dans ce roman que je sens au combien haut en émotion.

Suis moi et abonnes toi
error

One Reply to “Lena Clarke”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial