Blood Moon Origine

Ange, démon, sorcière, vampire, loup-garou, Archanges…

À force de lire mes chroniques, vous avez dû vous rendre compte de mon attirance pour les romances, et pourtant voici que Reine de Cœur me propose de découvrir un roman fantastique. N’étant pas fermée à découvrir un nouveau genre, mais surtout une nouvelle plume, je me suis plongée dans la lecture sans plus attendre. Comme dirait Jean-Marc GENEREUX… et ça… J’ACHÈTE !!!

« Blood Moon : Origine » nous transporte dans un monde où sorcière, ange, démon, vampire et toutes autres créatures cohabitent. Ainsi, nous suivons Elvina, Ione et Hope dans leur aventure. Les deux dernières femmes sont les médiatrices de la première, une sorcière qui selon une prophétie doit changer le monde : un Déclencheur. Cette responsabilité dure à porter entrainera l’ange et le démon dans des péripéties dont elles ne soupçonnaient pas l’enjeu et la dangerosité.

Ce livre est le deuxième roman d’Axelle Law, une plume hébergée chez la maison d’Édition Reine de Cœur. L’auteure en est déjà à sa septième parution avec cette histoire. Vous l’avez surement découverte avec sa victoire pour un concours de nouvelle : « À petit feu ». Depuis, elle n’a de cesse de régaler les lecteurs avec son écriture et son imagination. Avec « Blood Moon : Origine », Axelle Law signe la suite de son premier roman « Blood Moon : L’éveil ».

Cette suite conte l’histoire d’Elvina une jeune sorcière dont le destin de Déclencheur pèse sur ses épaules. Heureusement pour elle, Ione sa médiatrice angélique, est là pour l’épauler sans pour autant pourvoir l’influencer dans son apprentissage. Cette dernière punie d’une amnésie divine ne se souvient ni de son passé ni de son ancien rôle au sein du Paradis. Lors de la disparition de l’ancien médiateur démoniaque, la place est donnée à Hope. Cette ange déchue commence alors à troubler Ione dont les émotions refoulées par son châtiment ne cessent de remonter. Entre sa responsabilité et les querelles de ses médiatrices, Elvina deviendra-t-elle le porte-parole du mal ou bien ? C’est ce que nous propose de découvrir l’auteur avec ce roman.

J’ai tout de suite été conquise par ce monde rempli de créatures. Entre les anges vivant au Paradis, les démons logeant en Enfer ainsi que l’Hecate Academy, Axelle Law nous fait voyager dans plusieurs mondes donc la structure et l’architecture sont bien détaillées nous permettant d’imaginer les lieux comme si nous y étions. D’ailleurs bien que le Paradis semble être un lieu « angélique », notez la petite référence (lol), je choisirai de vivre en Enfer. J’ai adoré la vision que l’auteure donne à cet endroit. Je ne vous dirai pas la teneur des lieux, à vous de le découvrir en lisant le livre. Un peu de suspens ne tue personne !

Au-delà des mondes, Axelle Law a créé des personnages dont la profondeur m’a éblouie. Tout d’abord Elvina dont le prénom m’a fait croire un instant que sa consonance, ressemblant à « Evil », pouvait supposer sa nature maléfique. Cette adolescente représente parfaitement les problèmes des ados de notre temps : les indécisions, les responsabilités, mais surtout la naissance de la maturité. Ce personnage apporte également la dose d’humour dans ses dialogues ou même sa maladresse touchante. Au fil des pages, nous prenons conscience du poids qui pèse sur ses épaules et de sa réticence à faire basculer le monde dans la méchanceté. La fragilité d’Elvina nous touche quoique l’on puisse penser de ce personnage. J’ai également beaucoup apprécié le thème du harcèlement dissimulé dans les mots de l’auteure. Un rappel que cela n’arrive pas qu’aux êtres atypiques. Le harcèlement est une réalité que la plume d’Axelle a su illustrer avec finesse.

Vient ensuite Ione. Un personnage complexe et mystérieux qui nous accroche dès sa rencontre. Son amnésie nous pousse à dévorer les pages de cette histoire tant nous cherchons à savoir la cause d’un tel châtiment. Je peux vous dire que de multiples scénarios se sont bousculés dans mon esprit : jamais le bon évidemment. Quelle n’a pas été ma surprise lorsque j’ai découvert la raison d’une telle sentence ! J’en ai encore les poils hérissés en songeant à cette grandiose révélation. Malgré son impassibilité, sa froideur, ses distances avec Elvina et sa contenue, Axelle a donné une fragilité à cette ange par son attitude. Nous sommes perdues et sans souvenirs avec Ione, vivant ses questionnements, sa colère et son désir de se rappeler qui elle était.

Si cette dernière est un personnage fort, Hope est sans aucun doute mon coup de cœur dans ce roman. Dès son apparition, ce personnage m’a conquise. Prise dans ses filets, j’ai lu avec délectation sa complexité et son masque ainsi que sa haine. Hope qui signifie « Espoir » incarne pourtant un ange déchu. Là également, je ne désirais qu’une seule chose : savoir ce qui avait bien pu la faire déchoir du Paradis. La claque que j’ai reçue en arrivant dans les dernières pages et comprenant toute l’histoire… J’en ai encore la joue qui brûle, mais Dieu que j’ai adoré ça ! J’oserai même dire ENCORE Axelle !

Sa plume exquise est un délice à dévorer. Une fois « Blood Moon : Origine » commencé, vous ne pourrez plus vous en défaire. Je devais me retenir de lire afin de me coucher à une heure convenable. C’est presque inhumain une telle addiction à un livre ! Je me sentais comme un vampire assoiffé de sang ! La justesse des mots d’Axelle nous emporte dans les pensées des personnages, dans leurs tourments sans jamais nous en révéler la cause. L’apothéose finale est grandiose et écrit avec une simplicité efficace. J’ai pleuré. Oui vous avez bien lu. Moi, Laurie, j’ai versé ma petite larme sur une certaine scène. En réalité, durant tout un paragraphe, mais bon, je ne vais pas non plus vous dévoiler lequel. C’est pour dire que l’auteure a su toucher la corde sensible avec cette fin ! J’en suis encore toute retournée en vous écrivant cette chronique. Quelqu’un a-t-il un mouchoir ? Pour le coup, je haïrai presque Axelle pour m’avoir fait pleurer. Mais je ne peux pas.

Elle m’a transporté dans son histoire avec une facilité telle que je dois plutôt lui tirer mon chapeau. Dès son premier mot, j’ai su que j’étais perdue. Non pas me perdre dans le sens m’égarer. Oh non ! Me perdre dans le sens que j’ai rendu les armes et me suis laissée prendre par son roman, son style d’écriture et ses personnages. J’ai eu du mal à quitter « Blood Moon : Origine ». Vraiment. Lorsque j’ai refermé la coque de ma liseuse, je me suis dit : « qu’est-ce qu’il vient de t’arriver enfin ? » C’était comme si j’avais été éjecté du roman regagnant la réalité d’un coup. Une claque je vous dit !

Je ne trouve rien à redire à ce roman. Il fait désormais partie de mes coups de cœur. Si j’étais vous, je n’hésiterais pas à me lancer dans cette lecture. Vous allez vivre une aventure comme jamais vous n’avez pu lire auparavant. « La dernière Héritière » de Kallan Daren m’a fait découvrir le fantastique, mais « Blood Moon : Origine » me rend accro à ce genre. Je ne laisserai plus de côté un roman de cette famille, et surtout, je suivrais avec attention les prochains écrits de cette auteure.

Vous l’aurez compris. Que vous soyez sorcière, ange, démon, vampire ou loup-garou succombez vous aussi au deuxième roman d’Axelle Law : « Blood Moon : Origine ».

Et vous, quelle créature êtes-vous ?

N’hésitez pas à me le dire en commentaires !

Passage / Réplique préféré

Bien que la fin m’ai fait pleurer, ce sera sans hésitation mon passage préféré. Maintenant à vous le découvrir également en vous procurant ce roman fabuleuse et fantastique.

ACHETER BLOOD MOON ORIGINE
Blood Moon Origine d'Axelle Law
Suis moi et abonnes toi
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial